Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Namdev (1270 – 1350) fut l’un des grands saints du Maharashtra. Né à Pandharpur, la Jérusalem marathe, Namdev fut l’un des premiers à s’insurger contre le régime des castes. Il condamna l’idolâtrie et plaida pour la foi sincère et la pureté de la vie. Avec Gnyaneshvar, il fut à l’origine d’un renouveau dans la vie spirituelle du Maharashtra, renouveau fondé sur la dévotion et la réalisation de l’omniprésence de Dieu. Ses poèmes dévotionnels sont encore récités et chantés dans toute l’Inde et inspirèrent de nombreux artistes. Namdev voulait toucher les coeurs simples par la simplicité de ses poèmes. Il fut en quelque sorte le précurseur de Kabir. Il composa trois recueils de chants et de poèmes qui sont des monuments de la poésie universelle et sont malheureusement inconnus en Occident: le Namdev Gathaet l’Adi Granthen marathi, ainsi que le Hindi Padavali. Le Namdev Gatha est composé de 2337 poèmes dont certains sont autobiographiques. L’ Adi Granth ou Guru Granth, bien que composé de 61 poèmes seulement, est souvent considéré comme son chef d’oeuvre. Certains de ses poèmes sont inclus dans le Guru Granth Sahebde Guru Nanak.

Mon chemin secret

Je ne désire pas les plaisirs du monde,

Et je n’attends pas le salut.

Mon royaume est différent; il est unique, Ô Seigneur.

J’ai réalisé le Soi, J’ai réalisé le Soi, 

J’ai réalisé la félicité de Ton amour, Seigneur.

Nul besoin de pratiquer la concentration,

De rechercher la connaissance de Brahma,

Car enfin, j’ai mes propres secrets.

Je n’ai besoin ni de prier ni de chanter Ta gloire;

La voie spirituelle que j’ai empruntée est différente.

Il n’ai nul besoin d’entreprendre des austérités,

Ni de freiner les sens.

La connaissance que je possède est profonde et unique.

Seigneur, je chanterai Ton nom céleste et inéfable,

Nama dit, et Tu sera obligé de me chercher,

Tu sera obligé de me faire Tien.

NG 1472

Aube de lumière

Ô ami, mon orgueil était épais et opaque comme la nuit,

Mais grâce à la parole du Maître,

La lumière du jour est apparue.

Par lui, j’obtins la grâce de la pure dévotion;

Il m’a révélé le chemin de la réalisation.

Ne prononce son nom qu’avec sincérité;

Répète avec constance le nom vrai du Seigneur,

Et reste toujours dans la compagnie des saints.

Seulement alors tu atteindra la suprême félicité.

Là coule librement le courant frais de la paix,

Qui calme l’être et le baigne de béatitude.

La source des péchés s’est tarie,

Et la mort se cache, frileuse, intimidée.

Là résonne un carillon de cloches,

Là résonne une mélodie douce comme le nectar.

Je m’immerge complètement dans cette expérience.

Ô Seigneur de Nama, Tu es toute compassion.

NG 2052

Ouvrages:     – Saint Namdev, par J. R. Puri et V. K. Sethi     Ed. Radha Soami Satsang Beas, Punjab

                       – Hindi Padavali, par Lath et Callewaert           Ed. Motilal Banarsidas, Delhi